Fiches pays: Pointe-à-Pitre et Doha

Les fiches villes/pays visent à identifier, les problématiques spécifiques liés à la mémoire de l'esclavage, et les initiatives qui ont été menées pour traiter de ce passé. 

 

Retrouvez nos premières fiches sur Pointe-à-Pitre et Doha: 

 

-Pointe-à-Pitre, Guadeloupe (Par Edwin Jalentin)

 

Cette fiche présente l’histoire et les traces urbaines de l’esclavage à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe. Elle présente le Mémorial ACTe, édifié au bord de l’eau, sur le site de l’ancienne usine sucrière Darboussier, où l’on pratiquait encore le travail forcé au XIXe siècle. Le Mémorial ACTe explique l’histoire de la traite et de l’esclavage, de l’Antiquité à nos jours et constitue aussi un centre d’expression culturelle et artistique.

 

-Doha, Qatar (Par Jérémie Molho)

 

Moins connue que la traite transatlantique, la traite des esclaves a néanmoins existé dans la péninsule arabique, et en particulier au Qatar où l’esclavage n’a été aboli qu’en 1952. La maison Bin Jelmood, un musée de l’esclavage, a été inaugurée en 2015 dans le cadre de la phase 1 du projet Msheireb, un vaste projet de régénération urbaine au cœur de Doha. Elle donne à voir l’histoire et la mémoire de l’esclavage, et aborde l’enjeu de l’esclavage moderne.

 

Répondez à notre questionnaire pour nous aider à préparer plus de fiches