Les ateliers urbains internationaux

Réseau de villes pour la mémoire de l’esclavage

 

A la suite de l'atelier de design urbain à Rio de Janeiro, l’ONG s’engage dans la formation d’un réseau de villes pour la mémoire de l’esclavage. Ce projet a pour but la création d’un réseau global, d’échanges, de recherche et d’actions, avec trois objectifs:

  • Interroger la manière dont la mémoire de l'esclavage peut être inscrit dans les politiques urbaines;
  • Faire des propositions d'actions concrètes qui permettront de valoriser les traces et la mémoire de l'esclavage;
  • Promouvoir des collaborations entre villes, chercheurs, acteurs du patrimoine et du développement urbain.

Ce réseau mènera principalement deux types d’actions:

  • La constitution d'une banque des savoirs et d’une plateforme de réflexion sur le sujet et sur ces villes
  • L’organisation d’un atelier urbain international annuel, articulé avec un cours en ligne, d'où sortiront des propositions concrètes pour ces villes.

Plus d'information à ce lien.

Rio de Janeiro - 2017

L’ONG Urbanistes du Monde, en partenariat avec l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) a collaboré à la tenue de l’atelier international « les enjeux socio-spatiaux des grands évènements au cœur d’un quartier sensible et d’un site archéologique de la zone portuaire de Rio de Janeiro : Porto Maravilha ». Cet atelier a eu lieu à Rio de Janeiro (Brésil) du 28 mai au 9 juin 2017.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le blog et la page de l'Atelier Rio.

 

Carthage - 2013

En juillet 2013, à l'initiative d'Urbanistes du Monde, des équipes regroupant des étudiants et jeunes professionnels français, tunisiens et internationaux de toutes les disciplines de l'aménagement ont travaillé à repenser Carthage par la mobilité. Le résultat de leurs travaux ont été présentés au forum annuel de l'ONG, à l'automne 2013, en même temps que l'ensemble des travaux menés par les étudiants-stagiaires sur le thème des gares.

Plus d'information