"Métrocables" : Téléphériques urbains, l'exemple de l'Amérique Latine

Compte Rendu d'enquête de Justine Barguillet et Léna Josse pour Urbanistes du Monde

Si le téléphérique est connu pour sa capacité à franchir des pentes à forts dénivelés et à faciliter la remontée aux adeptes des sports d’hiver, il l’est moins en tant que transport utilitaire, associé à un réseau de transports en commun. Pourtant le téléphérique urbain se doit d’être considéré comme une solution de mobilité pour nos villes au même titre que les autres. 

 

De nombreux pays d’Amérique Latine commencent à envisager le téléphérique comme une solution de transport urbain pour leurs villes. Moins coûteux et plus facilement mis en oeuvre qu’un métropolitain ou un tramway, le téléphérique permet de répondre à des problèmes topographiques et a l’avantage de pouvoir être mis en oeuvre assez rapidement. 

 

Intriguées par ce nouveau mode de transport urbain, Justine Barguillet et Léna Josse (étudiantes en master à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Versailles) sont parties deux mois en 2011 avec le soutien d'Urbanistes du Monde afin d'étudier les différentes stratégies de mise en oeuvre du téléphérique urbain dans trois villes d'Amérique Latine : Medellin (Colombie), Caracas (Venezuela) et Rio de Janeiro (Brésil).

 

Vous trouverez ci-dessous le compte-rendu de leur enquête ainsi que le livret de présentation de l'exposition photo qu'elles ont réalisé en juin 2012 à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Versailles.

 

Télécharger
Compte-rendu d'enquête "Metrocables"
Compte-rendu enquête metrocable.pdf
Document Adobe Acrobat 948.0 KB
Télécharger
Livret de présentation de l'exposition photo "Metrocables"
Exposition photo - metrocable.pdf
Document Adobe Acrobat 2.9 MB