Abstract

 

La ville d’Haïphong abrite le deuxième port du Vietnam. Commanditée par l’ONG Urbanistes du Monde, en partenariat avec l’Association Internationale des Villes Portuaires (AIVP), cette étude a pour objectif, par le biais d’observations et d’entretiens, de poser les enjeux présents et futurs de l’interface ville-port à Haïphong. Il apparaît ainsi que les relations entre la ville et le port se sont modifiées au fil de l’implantation de nouveaux terminaux portuaires, de plus en plus coupés des zones urbaines. Cette dynamique de divorce entre la ville et le port s’illustre de plus par le choix de l’implantation d’un port moderne en eaux profondes en dehors de la ville, à Lach Huyen. Enfin, ce déplacement du port pose de nombreuses questions en matière de protection du patrimoine tant naturel que culturel, dans la mesure où les terminaux seront proches de milieux naturels classés par l’UNESCO et fréquentés en tant que tels par de nombreux touristes chaque année. Pour s’emparer de cette problématique transversale, un “contrat de baie” tente d’être mis en œuvre, malgré des difficultés politiques.

 

 

Haiphong city hosts the second largest port of Vietnam. This study, supported by the NGO Urbanistes du Monde and the International Network of Port Cities (AIVP), aimed at identifying the present and future issues of the city-port interface in Haiphong. Observing the sites and interviewing actors, we have noticed that the relationships between the city and its port have changed as new port terminuses were implanted, getting progressively further and more disconnected from the city. Illustrating this divorce dynamic, a deep water port should see the light of day outside the city, in Lach Huyen. Eventually, this translation of the port raises issues regarding the protection of natural and cultural heritage, as infrastructures should be close to UNESCO World Heritage’s sites in Cat Ba Island. To address this issue and protect the touristic and environmental potential of this area, a “bay contract” is to be implemented, despite political difficulties.